La thèse d’Anissa

2082016

Notre amie Anissa Habane nous fait la gentillesse de nous autoriser à publier sa thèse de doctorat ;

Fabrique patrimoniale, culturelle et touristique dans un espace en tension : le cas des villes palestiniennes

C’est avec grand plaisir que nous vous la livrons dans le document ci-dessous :

fichier pdf HABANE_Anissa_These




Au dispensaire de la Vieille Ville

13092012
Au dispensaire de la Vieille Ville dans Action de solidarité Equipe_dispensaire_HD_Naplouse-300x225

L’équipe du dispensaire Help Doctors de Naplouse

 Un article du blog de nos amis d’HELP DOCTORS, l’ONG lilloise, rend compte de la mission menée conjointement par HELP DOCTORS, GYNECOLOGUES SANS FRONTIERES et le Dispensaire de la Vieille Ville :

 »La mission s’achève déjà.

Les objectifs étaient de permettre au médecin sur place de se former
en échographie dans l’optique du contexte local.
En ce sens, la mission a atteint ses objectifs : le médecin du
dispensaire est désormais à même de diagnostiquer une vitalité fœtale,
de déterminer la présentation de l’enfant et d’évaluer sa croissance. »

 Pour lire la suite : http://www.helpdoctors.org/index.php?post/2012/09/09/Fin-de-la-la-mission-HD/GSF-%C3%A0-Naplouse

 




Les secrets les mieux gardés de Naplouse (2)

9022012

Aujourd’hui nous vous amenons à la découverte d’un autre secret au coeur de la vieille ville qui sera bientôt accesible au public. Il s’agit d’un ancien caravansérail ottoman du XVIIème siècle qui a pour nom Khan Al wakalah.

Les secrets les mieux gardés de Naplouse (2) dans secrets de Naplouse 37-300x291

Photo: Unesco

Traditionnellement, les sociétés musulmanes avaient pour principale caractéristique leur mobilité. La vallée de Naplouse était le chemin emprunté par les commerçants mais elle était aussi un passage obligé de la route du pelerinàge annuel de Damas à la Mecque. Les pelèrins et les commerçants avaient besoin de lieux pour se reposer et rester à l’abri des intempéries. Les caravansérails permettaient d’accueillir les commerçants et leurs marchandises ainsi que leurs animaux de charge.

A la moitié du XIX siècle, Khan Al wakalah était le coeur d’une activité commerciale intense. Naplouse en a bénéficié économiquement et politiquement.

Aujourd’hui le caravansérail est en cours de restauration. Plusieurs acteurs oeuvrent à cette réhabilitation : l’Université An Najah, la Mairie de Naplouse, l’Unesco et l’Union Européenne (accord signé le 23 novembre 2000). Le caranvansérail accueillera de nouvelles fonctions : chambres d’hôtel, restaurant, ateliers d’artisans et d’artistes ainsi qu’un musée.

CIMG3230-1024x768 patrimoine Unesco dans secrets de Naplouse

Photo : A. Anfruns

Lien : http://www.unesco.org/new/en/unesco/partners-donors/the-actions/culture/old-city-of-khan-al-wakalat-nablus-rehabilitation/




Les secrets les mieux gardés de Naplouse(1)

30012012

Si vous allez à Naplouse faites un détour dans la vieille ville. Il s’y trouve un fabriquant de bonbons artisanaux. Vous découvrirez ces gourmandises dans un ancien hammam qui sert d’atelier à l’artisan. Celui-ci est situé juste à côté de l’hôtel Yasmine.

Les secrets les mieux gardés de Naplouse(1) dans Edito CIMG32101-225x300CIMG3209-225x300 Naplouse dans secrets de NaplouseCIMG3208-225x300 vieille ville







Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...