La Palestine et le coronavirus

13042020
Bonjour à tous,
Le coronavirus est mondial et n’épargne malheureusement pas nos amis palestiniens de Cisjordanie ou de Gaza.
Voici 2 témoignages:
celui d’Anthony Dutemple, Lillois engagé dans l’ONG « Première Urgence Internationale »
celui de Mohamad, un ami palestinien de Jérusalem rencontré par Francis (membre du Conseil d’Administration de notre association), l’année dernière
Voici également ci-dessous un lien vers un article écrit par Fareed Taamallah, militant et agriculteur du village de Qira, à 20km au sud-ouest de Naplouse
Cerfs-volants sur Naplouse confinée
cerf-volants sur Naplouse confinée

 

Témoignage envoyé par Anthony Dutemple,

lillois investi dans l’ONG « Première Urgence Internationale »

 « Malgré le COVID-19, la violence des colons continue voire s’intensifie surtout autour de Naplouse – Nous essayons donc de continuer la mise en œuvre de nos activités d’urgence pour soutenir les palestiniens attaqués. Nos équipes terrains peuvent circuler que pour ces ‘mouvements critiques’ préautorisés par les autorités.
A Gaza, un peu le stress avec 12 cas pour le moment et le développement de projets pour soutenir les hôpitaux. »

Dans la communauté bédouine d’Ibziq dans la vallée du Jourdain, le 26 mars, l’armée israélienne a confisqué six pulvérisateurs fournis par Première Urgence Internationale (qui auraient été utilisés pour pulvériser du désinfectant) et quatre tentes qui avaient également été fournies par la communauté humanitaire pour être utilisées comme cliniques.

 A Gaza, avant le début de la pandémie, les équipes de Première Urgence Internationale fournissaient déjà une assistance financière d’urgence aux ménages sous le seuil de pauvreté. Ces familles démunies, souvent en grave insécurité alimentaire, doivent maintenant assumer des dépenses supplémentaires (désinfectants, détergents) qui les placent en difficulté financière pour subvenir à leurs besoins essentiels, comme la nourriture.

 En tant que puissance occupante, et afin de ralentir la propagation du virus au sein des populations palestiniennes et israéliennes, les autorités israéliennes doivent :

  • Cesser immédiatement toutes démolitions et confiscations d’infrastructures dans le territoire palestinien occupé, y compris les infrastructures établies via les acteurs de l’aide humanitaire ;
  • Autoriser sans délai l’entrée de médecins, équipements médicaux et experts sanitaires dans la bande de Gaza;
  • Autoriser les patients palestiniens dans la bande de Gaza et qui nécessitent une hospitalisation urgente à sortir du territoire sans délai ni conditions;
  • Permettre un accès libre et sans entraves aux équipes et agences humanitaires en Cisjordanie et dans la bande de Gaza;
  • Prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir que les prisonniers palestiniens soient protégés de l’épidémie au même titre que le reste de la population.

 Voici également un article rédigé par « Première Urgence Internationale » et résumant la situation

https://www.premiere-urgence.org/face-au-covid-19-les-violations-des-droits-humains-par-israel-augmentent-la-vulnerabilite-des-palestiniens/

Lire la suite… »




Quelques nouvelles de Qusra

11042020
En pleine crise sanitaire mondiale, l’armée d’occupation israélienne et les colons intensifient les attaques à l’encontre des Palestiniens. 
Hier les colons ont attaqué le village de Qusra.  Ils s’en sont pris à un berger au sud du village avant de détruire une maison.  Puis, l’armée d’occupation a tiré du gaz lacrymogène sur des dizaines de maisons, obligeant les villageois à fuir leurs habitations. Les soldats ont ensuite tiré à balles réelles et des balles en caoutchouc sur d’autres Palestiniens alors qu’ils tentaient de défendre leur village.

Malheureusement, même en pleine crise sanitaire mondiale, l’armée israélienne et les colons ne font pas de trêve!




Noël à AVION pour nos amis de QUSRA

31122019

Dans le cadre du jumelage entre leurs deux communes, la ville d’Avion a invité notre ami Abdelatheem et sa femme Nassima du 14 au 17 décembre dernier.

Cet événement a été l’occasion pour eux de pouvoir vendre des produits palestiniens (zaatar, huile d’olive etc…) sur le marché de Noël d’Avion, mais surtout de pouvoir rencontrer de nombreuses personnes avides d’en savoir plus sur la Palestine.

PHOTO-2019-12-16-11-36-48-01

Une délégation palestinienne du Liban, mais aussi des Allemands, des Polonais et des Marocains étaient également présents à Avion à ce moment. Comme l’a dit si bien Abdelatheem : « En tant que Palestinien, je ne peux pas voyager facilement. Mais à Avion, j’ai pu faire connaissance et parler de mon pays avec tout le monde ! »

Par ailleurs, cet événement a donné lieu à l’inauguration d’un panneau à l’entrée de la ville, indiquant le jumelage avec Qusra, et présentant un drapeau palestinien. Peu de villes françaises peuvent se targuer d’avoir un tel affichage !PHOTO-2019-12-16-11-53-14-02

Les représentants d’ALN présents ce week-end à Avion ont aussi pu sentir beaucoup d’intérêt de la part de la ville mais également de quelques associations pour continuer à travailler ensemble à l’élaboration de projets partagés.

Abdelatheem et Nassima ont ensuite fait un passage éclair à Lille avant de reprendre l’avion le mercredi matin, ravis de leur séjour dans le Nord.

PHOTO-2019-12-16-11-36-49

En résumé, un week-end festif, chaleureux et qui permet aussi d’entrevoir de nombreux échanges à venir !




Abdelatheem, Maire de Qusra, blessé par l’armée israélienne

3052017

Ci-dessous l’information transmise par Alouche puis, après les photos, le message envoyé par Amitié Lille Naplouse à Abdelatheem

Bonjour à tous, 

Hier soir, à Qusra, l’armée israélienne a mis un checkpoint a l’entrée de village, elle a commencé à checker et à vérifier les voitures juste pour emmerder les habitants. Ses derniers ont réagi très vite contre les soldats en lançant des pierres et de son côté, l’armée a commencé à tirer vers la foule. 
Notre ami, ABDELATHEEM, a été blessé. il a reçu deux balles en caoutchouc dans la jambe, il a été  transféré direct à l’hôpital, il est rentré chez lui à minuit.
Personnellement, je lui ai téléphoné, il m’a dit que tout va bien mais il n’arrive pas à marcher et ça va prendre un peu de temps. 
Si vous voulez lui écrire un mot, vous pouvez me l’envoyer par mail (lille-naplouse@laposte.net) et je peux traduire vos messages à ABDELATHEEM.
 
Voici quelques photos qui nous montrent l’état de notre ami.
 je vous souhaite une bonne journée
 Alouche
18236694_715038588668361_2015231891_o 18261258_715038548668365_216591390_o 18268460_1485278058211636_8358533506112505334_n
Cher Abdelatheem,
nous avons appris avec colère et tristesse ce qui s’est passé hier à Qusra. 
Amitié Lille Naplouse envoie ce message de soutien à toute la population de Qusra pour sa résistance face aux occupants, mais aussi plus particulièrement à ta famille. 
Nous espérons que tes blessures ne sont pas trop graves et souhaitons sincèrement que tu sois rapidement sur pied.
Ici à Lille, nous pensons beaucoup à vous tous.
Amitiés sincères,

Amitié Lille Naplouse




QUSRA – AVION dans la Voix du Nord

15022017

Avec Qusra,  la Palestinienne, ce sera plus que des relations d’amitié 

PAR EMMANUEL CRÉPELLE   (La Voix du Nord Édition Lens-Avion du 14 février 2017)

Avant de s’engager plus avant dans un processus de partenariat voire d’échanges, le maire d’Avion et quelques élus sont allés rencontrer   leurs homologues en Palestine. Ils en reviennent marqués.

AVION.

C’est le genre de voyage qui marque une vie. Qui permet de se rendre compte par soi-même de ce que l’on entend à la radio, de ce qu’on lit dans les journaux sans vraiment en mesurer les tenants et aboutissants.

C’est un harcèlement permanent. Ce qui est construit est détruit par les Israéliens en dépit de l’aide internationale.

Le maire d’Avion, Jean-Marc Tellier, a pris la tête d’une délégation composée des présidents des différents groupes politiques du conseil municipal, direction la ville de Qusra en Palestine.

Des premiers contacts, informels, avaient été noués lors d’un déplacement d’élus avionnais qui avaient tenté en vain (évidemment) de rencontrer dans sa prison israélienne le député palestinien Marwan Barghouthi, fait citoyen d’honneur de la ville. Les maires des deux communes s’étaient promis de se revoir pour poser les bases d’un partenariat qu’il restait à écrire. La ville de Qusra, c’est un résumé de l’histoire de la Palestine et de l’occupation israélienne. Un village cerné par les colons qui ne peut laisser sa terre sans « surveillance » au risque de se la voir spoliée. « C’est un harcèlement permanent. Ce qui est construit est détruit par les Israéliens en dépit de l’aide internationale. Malgré tout, le peuple palestinien reste calme. On sent bien que c’est le maire qui calme toujours la situation », résument Alex Gest et François Patyk, qui mettaient pour la première fois les pieds en Palestine. Alors oui le maire de Qusra a aussi effectué un séjour en prison israélienne sans vraiment savoir pourquoi…

« Malgré tout, la vie s’écoule normalement. Les gens vont au travail, des entreprises se créent, il y a du monde sur le marché. » Mais chaque déplacement prend la forme d’un parcours du combattant, les provocations sont permanentes. « Qusra, c’est une ville de 7 000 habitants cernée par deux colonies ou postes avancés. Une partie de la ville est en zone C c’est-à-dire contrôlée intégralement par l’armée israélienne ; l’autre partie est en zone B, donc avec police israélienne mais administration palestinienne. L’eau, l’électricité… tout dépend des Israéliens », précise Jean-Marc Tellier.

Si la commune a décidé de se rapprocher de ce village en lien avec l’ambassade de la Palestine en France et sous couvert du consulat français, ce n’est pas pour autant qu’Avion va se désengager de son soutien au camp de Burj El Barajneh, au Liban. Même s’il est vrai que les contacts sont de moins en moins fréquents à cause de la situation sur le terrain.

La Voix du Nord 14 fév

Dans le bureau de son homologue palestinien, Jean-Marc Tellier a découvert… le drapeau de sa ville!




QUSRA

14022017

L’armée d’occupation israélienne ordonne la destruction de deux maisons, un puits et deux bâtiments agricoles au sud du village

L’étreinte sioniste se resserre un peu plus à Qusra : l’administration israélienne a « déposé » de nouveaux ordres de destruction.
Comme vous pouvez l’observer sur la photo, ces documents officiels israéliens destinés aux habitants du village sont laissés à même le sol, sous des pierres.
Les propriétaires ont quelques jours pour tenter de « faire appel » du jugement de l’occupant.

16708724_1641878162518830_8095139161790639669_nPour mieux comprendre la situation de Qusra voici ci-dessous la carte de la région de Naplouse. En bas de la carte*, Qusra, un des petits ilôts entourés de la Zone C (sous contrôle israélien en bleu) et de ses colonies israéliennes (en grenat)

Ocha2015 Naplouse001

Carte extraite de l’Atlas Humanitaire 2015 d’OCHA-opt (Nations Unies) http://www.ochaopt.org/content/humanitarian-atlas-2015

A lire aussi, sur le site de l’Association France Palestine Solidarité  : « Les mauvais voisins des bergers de Qusra« 




Deux enfants arrêtés à Qusra

14022016

Les habitants de Qusra font face à des agressions de l’armée d’occupation de plus en plus violentes. Ce dimanche 14 février  alors que la jeunesse de Qusra défendait le village, l’armée s’en est pris aux plus petits et a arrêté  deux enfants :

Mohamad Ndeem Abu Redi, âgé de 8 ans et Yazan Fawaz Hasan, âgé de 13 ans.
Les deux petits garçons ont été détenus pendant cinq heures avant de retrouver leurs familles.
12755280_514785408693681_1386430364_o 12754934_514785415360347_81399009_o 12698948_514785435360345_2097227065_o
Par ailleurs, dans la seule journée d’aujourd’hui, l’occupant a assassiné quatre enfants en Palestine :
Deux d’entre eux sont Nehad Mohammed Waked, 15 ans, et Fouad Marouan Khaled Waled, 15 ans, originaires du village Erka de Jénine.

Depuis le 3 octobre, les forces d’occupation israéliennes ont assassiné 175 Palestiniens.




Journée exceptionnelle pour les enfants de Qusra

5022015

Le 21 janvier 2015, les enfants de Qusra, acteurs dans les projets d’échange avec les enfants de Landrecies et Saint Maurice Pellevoisin sont venus à Naplouse pour une journée exceptionnelle. On vous laisse découvrir :(cliquez sur les photos pour voir + grand)

01 02

En fin de matinée, Nour (l’une des responsables de Project Hope) et moi-même, avons accueilli neuf élèves venus de Qusra à Project Hope.
L’espace d’un instant, nous avons pu contempler la magnifique vue sur la ville, depuis le balcon du centre.
Nous étions de bonne humeur, bien décidés à passer une belle journée
Puis, direction le centre de formation de Project Hope où les enfants ont reçu un cours sur les traitements/retouches numériques.
C’est-à-dire, Grace à des ordinateurs mis a disposition des élèves afin qu’ils puissent apprendre à modifier leurs photographies par le biais du logiciel Photoshop.
nour1 nour2
En l’espace d’une année, les étudiants ont tellement bien évolué, qu’il était devenu indispensable de passer par cette étape qui les rapproche de l’autonomie dans la réalisation de photographies.
Les enfants ont très rapidement compris les différentes techniques.
A la fin, ils ont pu se lancer seuls et je vous assure, le résultat est surprenant.
La preuve en images:

21

3 4

7 8

10 11

13 14

16 18

19 21

129

1517

1820
A la suite du programme, balade dans la vieille ville historique de Naplouse, ses rues et ses architectures atypiques. Une promenade à travers le temps, chemin pavé par de merveilleuses odeurs d’épices et bordé des différents commerces artisanaux qui s’y trouvent.
Nous sommes ensuite allés visiter la savonnerie tout aussi historique que la vieille ville où un artisan nous a expliqué les différentes étapes de la fabrication du savon.
Les élèves étaient ravis de découvrir ces endroits typiques de Naplouse.
Par chance le soleil nous a accompagné toute la journée.
C’est donc au parc Jamal Abdel Nasser que nous nous devions de finir la journée en improvisant un pique-nique.
Au menu : sandwich falafel, cocktails et barbe-à-papa ou cheveux des filles (en arabe), à votre guise. Tout cela, bien installés dans le grand amphithéâtre du parc.
Les étudiants ont ensuite profité du temps pour se dégourdir les jambes, et faire quelques photographies.
C’est le sourire aux lèvres que les enfants sont repartis pour le village de Qusra. Ce fut une journée magnifique pour tous et c’est avec une immense fierté de professeur comblé, que je vous laisse découvrir cela en images.
Ces photographies ont été réalisées par une brillante et autodidacte élève, Sara Abdeladeem.

sara1sara9sara5sara2sara4sara6sara7sara8sara3

Un grand merci à Project Hope, Hakim et Tawfiq pour le prêt de la salle informatique, Nour pour la coordination, la traduction et l’accompagnement, Amitié Lille Naplouse pour le financement. A Abdeladeem, maire de Qusra et aux élèves toujours autant motivés.

Claire Goulois




Une vidéo d’ALN : « QUSRA, un village au milieu des colonies »

6082014
Image de prévisualisation YouTube

Ce reportage a été réalisé pour Amitié Lille Naplouse en octobre 2013 par Annie Taillant, avec l’aide précieuse de Shadi Aboshi et de Gilles Poulain .
Un groupe de 17 membres de l’Association participait à la cueillette des olives dans les villages de Qusra et Awarta, dans le district de Naplouse. Cette vidéo témoigne de la lutte des villageois de Qusra contre la colonisation israélienne.




Des Lillois à Awarta et Qusra : la vidéo

17022014
Image de prévisualisation YouTube






Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...