26 novembre 2010 : « Amitié Lille Naplouse invite Leïla Boukhari à témoigner, après sept ans d’incarcération » la Voix du Nord

amitielillenaplouseinviteleilabouk801318.jpgLeïla Boukhari (à droite) a tenu à ce que Fairouz, sa traductrice, pose avec elle, sous la carte de
la Cisjordanie. L’intitulé de l’association Amitié Lille Naplouse est explicite : « Pour un jumelage citoyen ». … Logique donc qu’elle accueille aujourd’hui Leïla Boukhari, libérée le 2 octobre 2010, après avoir passé sept ans et trois mois dans une prison israélienne. Pour quelle raison ? Marc Leblanc, secrétaire de l’association répond à sa place : « Pour elle, donner le chef d’inculpation, ce serait valider l’accusation. Et ce que nous voulons mettre en avant, c’est le projet de soutien aux femmes de Naplouse emprisonnées en Israël. » 26 novembre 2010 :  

Dents et nez cassés 

Car c’est bien de cela qu’elle est venue témoigner : « Les détenues souffrent beaucoup. Le peuple palestinien le sait mais ne peut rien faire. C’est pour cela qu’il faut mettre tout le monde au courant. » La voix est calme, posée. Et la jeune femme sourit même parfois, au moment de répondre à Fairouz, qui assure la traduction. Pourtant, à l’écouter raconter les privations de visite, les carences de nourriture, où elle trouve parfois des cheveux ou des insectes, à l’écouter expliquer que les soldats lui ont cassé les dents et le nez, l’isolement en cellule d’1,50 m sur 1 m, les fouilles à nu, menottée en cas de refus, on se demande comment elle continue à garder le sourire. Comment a-t-elle tenu le coup ? « Chaque moment est une souffrance, mais comment faire autrement ?  », répond-elle. Une fois libérée, a-t-elle pensé à quitter Naplouse et  la Cisjordanie ? Fairouz, sa traductrice, sourit, assurant qu’elle sait déjà ce qu’elle va répondre mais elle traduit quand même. Réponse : « Non, je n’ai pas envie de quitter  la Palestine. » Et puis, il y a les huit autres prisonnières actuelles, qu’elle tient à soutenir en venant témoigner. • RENO VATAIN Réunion publique d’information, aujourd’hui à 19 h au pavillon Saint- Sauveur, rue Saint-Sauveur. 

 

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...