23 Novembre 2012 « Deux élus témoignent sur la vie quotidienne dans leurs villages, en Palestine » La Voix du Nord – Boulogne

|  RENCONTRE |

Accueillis à Boulogne par Artisans du Monde et le collectif Palestine Côte d’Opale,

 Sami Awad et Abedalatheem Owda ont été reçus hier matin à la mairie par l'adjoint Max Papyle.

deux élus palestiniens ont été reçus hier à l’hôtel de ville par Max Papyle, adjoint au maire. Originaires de la région de Naplouse, ils ont été invités par l’association Amitié Lille-Naplouse à passer une dizaine de jours dans la région. « Ils sont en France pour sensibiliser la population à leurs conditions de vie et aux conséquences de la colonisation, résume Marcel Ghesquière, président d’Artisans du
monde du Boulonnais. Ils recherchent également des jumelages ou coopérations avec des communes et des associations. » Sami Awad, maire d’Awarta, n’avait jamais mis les pieds en Europe. « Dans ma commune, 12 000 hectares qui nous permettaient de travailler et de vivre ont été colonisés. Les colons ont tous les droits, les Palestiniens aucun. Il y a un barrage à l’entrée du village pour contrôler nos entrées et sorties. » L’accès à l’eau fait partie des plus gros problèmes : « Les puits sont détournés, afin que les colons en prennent le contrôle. » L’élu s’inquiète pour l’avenir : « Les Israéliens veulent mettre la pression sur les Palestiniens pour qu’ils quittent la Palestine. Mais je garde l’espoir qu’un jour, justice soit rendue ».

Abedalatheem Owda, membre du conseil de village de Qusra, vit à 26 km de Naplouse. Dans sa commune vivent 6 000 habitants, pour la plupart «  des agriculteurs qui vivent de la récolte du blé et des olives ». Une centaine de colons se sont installés à Qusra. « Ils utilisent les
trois-quarts de l’eau, ont la mainmise sur notre outil de travail et ont brûlé la mosquée », déplore Abedalatheem Owda. Pour lui, le plus grave réside dans « les conséquences sur le moral. Ça fait 60 ans qu’on attend que nos enfants puissent sourire, être joyeux. On demande le respect des droits de l’Homme (éducation, santé…), même dans les territoires occupés ». Après une soirée ciné-débat au Kawa puis aux Stars, les deux hommes se rendront aujourd’hui à Wattrelos. •

CÉLINE RUDZ

Contact :collectifpalestinecotedopale@gmail.com

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...