• Accueil
  • > Archives
  • > Communiqué du SNESUP « Le 28 octobre 2010 débutera en Palestine le Forum Mondial sur l’Education »

Communiqué du SNESUP « Le 28 octobre 2010 débutera en Palestine le Forum Mondial sur l’Education »

Ce forum qui est partie intégrante du forum social mondial sera placé sous le double signe du droit et de la résistance.
Notre fédération et notre syndicat seront présents au sein d’une importante délégation française.
Débattre de l’éducation a Ramallah, Jenine, Hebrom, Jerusalem, Gaza, c’est d’abord montrer que la Palestine et que son peuple est un et indivisible. Au moment même ou l’Etat israélien torpille le processus de dialogue, au moment où les mesures d’enfermement du peuple palestinien sont les plus fortes, au moment même ou l’achèvement du mur de la honte emprisonne la liberté et la voix d’une nation, plus de 15 délégations internationales arrivent par Tel Aviv, Aman, Le Caire pour marquer leur solidarité et pour témoigner au plus haut niveau leur refus d’un processus d’apartheid et de négation des droits.

Voilà plus de 5 ans que le mur de la honte a été condamné par la Cour internationale de la Haye et que l’ONU a exigé son démantèlement immédiat et, pourtant, comme les photos en témoignent, c’est une véritable prison à ciel ouvert. Mais rien ne peut arrêter la volonté de résistance d’un peuple. Notre présence en terre palestinienne pour défendre le droit à la recherche et à l’éducation montre notre solidarité et notre volonté d’aider concrètement par nos actions au renforcement des libertés.
Le secteur international du SNESUP
27 octobre 2010  

Communiqué du SNESUP

 
Et ils prirent le temps de l’espérance
ne croyant plus en rien qu’en leurs âmes vivantes
Ils dirent aux malheurs de s’écarter enfin
Car ils offraient au présent l’aurore des demains
…Le futur est vivant et ils ne l’osaient croire
et le chagrin des morts était un doux fardeau
car ils avaient soudain cueilli la belle espérance
d’un peuple qui revient d’au delà du tombeau
La mémoire est le ciment des murs de nos victoires
et les citadelles froides que vous tenez en vain
ne sauraient nous contraindre au delà de l’histoire
car nos enfants ont saisi la paix dans leurs deux mains
Séraphin Alava

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...