4 juin2010 « Les Palestiniens souffrent de stress et d’agitation » 20 minutes

Mathieu Chicoisne,article0406lil03chicoisne.jpg de retour de Palestine. E. Delpierre / 20 Minutes

Interne en psychiatrie au CHR de Lille, Mathieu Chicoisne travaille actuellement à la maison d’arrêt de Lille-Sequedin. Il vient de passer cinq mois en une mission humanitaire avec Médecins sans Frontières, à Naplouse, en Cisjordanie. Un territoire palestinien plus calme que la bande de Gaza.

Quel était le climat sur place ?
La pression est moins forte qu’avant, notamment au niveau des restrictions de circulation. La situation est à peu près stable aujourd’hui.

De quoi souffrent les Palestiniens que vous avez soigné ?
De nombreux habitants sont victimes de stress, d’agitation, de manque de sommeil. Ils tombent en dépression car ils ont perdu des proches au cours des combats. En plus, certains sont expropriés ou harcelés par des colons qui les somment d’abandonner leurs maisons. Ces victimes du conflit israélo-palestinien ont suivi une dizaine de séances de psychothérapie. Le but était d’améliorer leur état à court terme.
Le contact a-t-il été facile ?
Au départ, non, car c’est une mission anglophone. On travaille avec un traducteur. Une consultation sur deux se tenait au domicile, c’est une chose peu courante pour un psychologue. Mais je me suis senti proche d’eux, car avec un expatrié, la barrière sociale tombe. C’est un avantage.Clément landouzy

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...