22 juin 2010 « À Naplouse, Sameh le Ch’ti facteur de coeur » Nord Eclair

piano.jpg

 Sameh termine son stage chez Nord Pianos. À la fin du mois, il sera rentré à Naplouse, où il exercera un métier dont il a appris les bases avec un Lillois, Olivier Marie.Photos Ludovic Maillard

Quand Sameh Asad rentrera à Naplouse, il sera facteur de pianos. Un métier qu’il est venu apprendre en France, et à Lille en particulier, grâce à l’association Music Fund et Nord Pianos qui l’a accueilli en stage. Entre Lille et Naplouse, plus qu’un jumelage, une solidarité.


JULIA MÉREAU > julia.mereau@nordeclair.fr
Quand la première Intifada a éclaté, Sameh Asad avait six ans. « Je suis resté bloqué à la maison ». À la deuxième Intifada, il avait 19 ans. L’histoire d’une jeunesse volée par le poids des armes. « Moi, j’ai toujours voulu faire de la musique mais j’ai dû attendre longtemps avant de pouvoir en faire, raconte Sameh, dans un français presque parfait alors qu’il ne parle la langue que depuis quelques mois. J’ai commencé à jouer du oud qu’à l’université. Et c’est là que j’ai pu constater que les pianos qui servent à nous accorder, le sont rarement eux-mêmes… »
« Qu’est-ce qu’il y a comme concerts ici ! »
C’est alors qu’il fait la connaissance d’Olivier Marie, ce Lillois parti à Naplouse, pour transmettre les bases de son métier, avec l’association Music Fund (cf NE du 26/12/09). Sameh se lance, suit les cours d’Olivier et se donne toutes les chances d’être l’élu d’un programme d’échanges qui l’enverra en France pour se former. « Je n’avais jamais voyagé. J’ai pris l’avion pour la première fois de ma vie quand je suis venu ».
Direction l’Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM) au Mans. Et puis Lille, chez Nord Pianos, à St Maurice Pellevoisin, pour deux stages pratiques. C’est la même maison qui avait accueilli Olivier Marie, tout jeune et sans diplômes. « C’est ça que j’aime avec cette histoire, confie Olivier, c’est qu’elle n’est faite que de transmissions. J’espère que Sameh pourra à son tour enseigner son métier. » De la même façon qu’il apprend aujourd’hui avec l’ancien patron d’Olivier. « Que voulez-vous, j’adore mon métier et j’adore transmettre », sourit tout simplement, Francis Declercq, qui dirige Nord Pianos. « J’accueille souvent des stagiaires. Bon, là, c’est la première fois qu’on reçoit un stagiaire étranger mais Sameh est quelqu’un qui écoute bien, ça se passe très bien ». Résultat, depuis quelques semaines, Sameh travaille comme un autre chez Nord Pianos. Et il a découvert toutes les facettes du métier, depuis les entrailles de l’instrument, jusqu’à son transport, en passant par son installation dans les salles de concert. « Qu’est-ce qu’il y a comme concerts ici !
sourit d’ailleurs Sameh. À Naplouse, il n’y a presque plus de vie culturelle ». Lui remplacera ce vieil Israélien qui n’a plus la force de faire les allers et retours pour accorder les pianos de l’école de musique ou des particuliers. La Ville de Lille avec l’Orchestre National de Lille enverra prochainement des professeurs et des élèves pour y proposer des master class. « La musique, c’est un moyen de s’évader. Là-bas, c’est crucial », estime Marie-Pierre Bresson, adjointe à la solidarité internationale, et donc au jumelage entre Lille et Naplouse.
Les musiciens qui rejoindront la ville palestinienne prendront alors des nouvelles de Sameh, ce Nablusis au chti coeur. « Si je devais vivre en France, je choisirai Lille. Paris, c’est trop grand. Et puis c’est ici que j’ai rencontré des amitiés », assure Sameh, grâce à l’association France-Palestine Solidarités (AFPS). Mais pas question de rester. « J’aime être ici parce que je suis libre mais chaque jour, je pense à la Palestine, je veux rentrer ». À la fin du mois, Sameh aura retrouvé les siens. Et ces fameux pianos qui lui permettront de gagner sa vie, et que la musique sonne juste à Naplouse.w

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...