15 fév 09 « L’EuroNaplouse, une petite pierre… » Voix du Nord

L’EuroNaplouse : une petite pierre pour l’édifice de la paix au Proche-Orient

 Lille n'est pas la seule ville européenne engagée sur le terrain de la solidarité à Naplouse; elles sont réunies au sein d'un même réseau. Lille n’est pas la seule ville européenne engagée sur le terrain de la solidarité à Naplouse; elles sont réunies au sein d’un même réseau.

|  SOLIDARITÉ INTERNATIONALE |

La société civile s’est massivement prononcée pour l’arrêt de la guerre au Proche-Orient ; à Lille, la dernière offensive militaire meurtrière sur la bande de Gaza a emporté la population dans une vague d’émotion et de colère. Un peu partout en Europe, institutions, associations et autres comités de jumelage militent pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Parmi eux, ceux qui ont un jumelage avec Naplouse se sont regroupés au sein d’un réseau, baptisé l’EuroNaplouse et constitué ces deux derniers jours à Lille.

 

PAR EMMANUEL CRAPET

15 fév 09 lille@lavoixdunord.fr Qu’ont en commun les villes de Lille, Naples, Barcelone, Dundee, Stavanger et la région Toscane ? Elles sont jumelées avec Naplouse en Palestine les Lillois depuis un peu plus de dix ans, les Norvégiens depuis un quart de siècle. Ces collectivités territoriales, auxquelles ont emboîté le pas des représentants du milieu associatif sensibles à la question des solidarités internationales (lire également ci-dessous), ont donné vie, à Lille, à l’EuroNaplouse c’était jeudi et vendredi. Avec « beaucoup de satisfaction » et même « une certaine fierté », Marie-Pierre Bresson, adjointe déléguée à la coopération décentralisée et à ces solidarités internationales, a lu le faire-part de naissance de ce réseau pensé pour mutualiser les moyens (qu’ils soient humains ou financiers) afin de venir en aide à la population de Naplouse.

Affirmer que la création de ce réseau va immédiatement favoriser le dialogue entre Israéliens et Palestiniens, c’est un peu comme imaginer l’ascension de l’Éverest en tongs on peut en revanche légitimement penser que les actions de l’EuroNaplouse, au plus près de la population, peuvent installer une forme de reconnaissance mutuelle chacun de ces partenaires entretient également des relations de coopération avec des villes israéliennes. « Nous allons écrire une lettre au prochain Premier ministre d’Israël pour l’informer des objectifs du réseau », promet d’ailleurs Marie-Pierre Bresson.

Durant ces deux jours, les membres du réseau ont fixé quelles seront leurs priorités : la santé, l’éducation, le commerce (dans sa version équitable et solidaire), la culture, la conservation du patrimoine et une attention particulière portée aux femmes et aux enfants. Ils se sont également mis d’accord sur le principe d’une communication commune un site internet sera d’ailleurs tout prochainement créé. L’EuroNaplouse aura également un correspondant permanent à Naplouse il sera hébergé au sein du centre culturel français (ce qui lui donnera un statut consulaire). •

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...