2 aout 2010 : « Neuf enfants palestiniens à Lille : la joie de découvrir la liberté » La Voix du Nord

neufenfantspalestiniensalillelajo580803.jpgIls vivent à Naplouse, à 10 kilomètres de la mer… Qu’ils n’ont jamais vue !

Alors, pour ces neuf enfants palestiniens accueillis à Lille durant dix jours, jusqu’au 9 août, la plus grande découverte, ça sera de voir la mer : mardi, direction Calais et sa plage… Ils feront aussi, en fin de semaine, un passage à Nice et à Marseille. « Ils attendent ça, de voir comment c’est, la mer… », glisse Mohamed Salem, organisateur, et fondateur de l’antenne lilloise du Comité de bienfaisance et de secours palestinien (CBSP).

Pas de bombardements

À leur arrivée, hier, après un long voyage – huit heures rien que pour traverser la frontière de 40 kilomètres sous contrôle de l’autorité israélienne, puis un voyage en avion depuis Amman en Jordanie jusqu’à Roissy Charles-de-Gaulle -, les cinq garçons et quatre filles, âgés de 11 à 13 ans, ont été accueillis avec un repas dans une pizzeria du Faubourg de Béthune. Avant de rejoindre leurs familles d’accueil, des Lillois qui les hébergeront chaque soir.

« La plus grande découverte, pour eux, c’est la sécurité. Ici, il n’y a pas d’avions qui bombardent, pas de barrages », souligne Mohamed Salem. Quelque chose d’extraordinaire, pour ces jeunes adolescents. « Là-bas, ils manquent de droits. Ils ne peuvent pas jouer, n’ont pas un enseignement correct », ajoute le fondateur de CBSP à Lille.

Au programme de la semaine ? Activités de loisirs, sport, et visites de sites touristiques. Aujourd’hui, c’est à Bellewaerde que se rendra la petite troupe, avec ses deux accompagnateurs palestiniens. Demain, voyage à Calais, puis visite de Paris mercredi, la tour Eiffel, les Champs-Élysées… Ola, accompagnatrice, a fait des études de français à l’université et vient pour la première fois en France, elle aussi. « Je suis heureuse de découvrir ce pays, et de rendre ces enfants heureux. Ils n’ont pas un père, une mère, ils sont très pauvres. » Pour Mohamed Salem, le plus grand des bonheurs est de les voir, chaque fois, tous repartir avec un visage souriant…

Laisser un commentaire




Les Amis des Sentiers |
AMICCA |
"LE JOURNAL D'AÏDA" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françamérique
| CLUB AGIR-DECLIC Blagnac-Co...
| Les Secouristes Français Cr...